Setup de la suspension 4060

Notre conseil numéro 1 pour t’assurer de tirer le meilleur de ton vélo est de veiller à régler ta suspension selon tes préférences et ta façon de rouler.

La bonne nouvelle ? Même si le réglage de suspension est un sujet complexe, avoir un réglage de base adapté est assez simple.

On va te montrer.

Il y a trois principaux éléments qui jouent sur les sensations procurées par tes suspensions.

Sag : C’est le niveau de compression de la suspension lorsque tu es sur le vélo.

Amortissement de la compression : Cela correspond à la vitesse de compression de l’amortisseur.

Amortissement du rebond : Cela correspond à la vitesse d’extension de l’amortisseur après la compression.



Comme chaque modèle d’amortisseur et de fourche est différent, c’est toujours utile de lire le manuel du fabricant pour connaître tous les détails. Celui qui est fourni avec ton vélo ? Oui, c’est ça. Mais notre guide de réglage devrait également te donner une bonne base.



Souviens-toi, ce sont nos recommandations de départ. Il est possible que, en roulant dans les bike parks, tu préfères moins de sag et beaucoup d’amortissement de compression, alors qu’en roulant sur des sentiers escarpés à faible vitesse, tu préfèreras peut-être plus de sag et moins de rebond. C’est un exemple.



Le meilleur moyen de trouver ce qui te convient le mieux, c’est de jouer avec les réglages. Une fois ton réglage de base effectué, note-le puis expérimente d’autres réglages pour trouver celui qui est le plus adapté.

De quoi ai-je besoin pour régler la suspension de mon 4060 ?

Pour régler une suspension à air, il te faut :

  • une pompe à amortisseur (pour suspension à air) ;
  • une règle ;
  • une balance ;
  • un mur ou un ami pour t’appuyer dessus.

Comment régler un amortisseur à air sur mon SCOR 4060 ?

  1. Pèse-toi dans ton équipement, avec le matériel que tu utilises habituellement. Ne triche pas !
  2. Vérifie que tous les réglages de l’amortisseur sont totalement ouverts. Tourne ta molette d’ajustement de compression à fond dans le sens antihoraire, et tous les leviers en position ouverte.
  3. Vérifie que l’amortisseur est complètement vidé.
  4. Fixe la pompe sur la valve de l’amortisseur, et gonfle la chambre à air à 100 psi.
  5. Retire la pompe et compresse ta suspension cinq fois en appuyant sur la selle. Cela permet d’égaliser les ressorts à air positif et négatif.
  6. Rebranche ta pompe sur l’amortisseur et mets la pression d’air (psi) correspondant à ton poids en livres. Veille à ne pas dépasser la pression maximale indiquée sur l’amortisseur.
  7. Avec la pompe à air branchée sur la valve de l’amortisseur, enfonce doucement ton amortisseur à 25 % de sa course à 10 reprises jusqu’à atteindre la pression souhaitée.
  8. Débranche la pompe.
  9. Assieds-toi doucement sur le vélo dans ta position habituelle, en t’appuyant contre un mur ou à l’aide d'un ami.
  10. Repousse le joint torique indicateur de sag contre le joint du manchon pneumatique.
  11. Descends doucement du vélo sans faire de rebond.
  12. Mesure la distance entre le joint torique et le joint du manchon pneumatique. C’est ton sag.
  13. Le SCOR 4060 est conçu pour fournir les performances de suspension optimales avec un sag de 28/30 % à l’amortisseur. Comme le cadre est compatible avec les amortisseurs de 65mm, 62,5 mm et 57,5 mm, veille à régler correctement la suspension de ton cadre SCOR 4060 avant de l’utiliser.



    Réglage du cadre | Course de l’amortisseur | 28% sag | 30% sag

    LT (2022) | 62.5 mm | 17.5 mm | 19.0 mm

    LT (2023) | 65.0 mm | 18.5 mm | 19.5 mm

    ST | 57.5 mm | 16.0 mm | 17.0 mm



  14. Règle la pression d’air pour atteindre le sag souhaité.



    Souviens-toi qu’une pression d’air supérieure réduit le sag. Une pression d’air inférieure augmente le sag. C’est bon ? OK !



    Réglons maintenant l’amortissement du rebond.



  15. Commence par tourner la molette de rebond à fond dans le sens antihoraire. Dans cette position, l’amortisseur fournit le moins d’amortissement du rebond possible ; l’amortisseur s’étend donc rapidement après la compression.
  16. Tourne la molette de rebond dans le sens horaire, en position complètement fermée, en comptant le nombre de clics.
  17. Règle la molette à mi-chemin entre ouvert et fermé. Cela doit correspondre à la moitié du nombre de clics que tu as compté.
  18. Va rouler.
  19. Appuie sur les pédales pour compresser l’amortisseur.
  20. Si tu as l’impression que l’amortisseur revient trop vite et qu’il fait sauter tes pieds des pédales, augmente l’amortissement du rebond.
  21. Si l’amortisseur semble reprendre sa position trop lentement, augmente l’amortissement du rebond.



    Souviens-toi que tu règles l’amortissement du rebond, pas le rebond lui-même. Plus d’amortissement du rebond signifie que l’amortisseur rebondit plus lentement. Moins d’amortissement du rebond signifie que l’amortisseur rebondit plus vite.



  22. Continue à régler jusqu’à trouver la vitesse de rebond qui te convient.



    Enfin, il est temps de régler l’amortissement de la compression.



    L’amortissement de la compression se divise en amortissement à basse vitesse et à haute vitesse. La plupart des amortisseurs permettent de régler l’amortissement de la compression à basse vitesse à l’aide d'une molette, d’un levier, ou des deux. Mais tous les amortisseurs ne permettent pas à l’utilisateur de régler l’amortissement de la compression à haute vitesse.



  23. Commence par ouvrir complètement la molette de compression (tournée à fond dans le sens antihoraire) et par mettre les leviers de réglage de compression en position ouverte.
  24. Va rouler.
  25. Place le levier de réglage de compression en position fermée, et observe la différence pour toi. En position fermée, plus ferme, l’amortisseur apporte une forte compression à basse vitesse, idéale pour les montées douces et pour les sprints.
  26. Si, avec le levier de réglage de compression en position ouverte, tu as l’impression que le vélo bouge trop par rapport aux changements de poids du cycliste ou à d’autres éléments à basse vitesse, augmente l’amortissement de la compression à basse vitesse.
  27. Si le réglage de la compression à haute vitesse peut être effectué, il permet de contrôler la capacité de l’amortisseur à absorber les gros impacts et les atterrissages. Si l’amortisseur utilise sa course trop vite sur un gros impact ou un impact à grande vitesse, augmente l’amortissement de la compression à haute vitesse.

Comment régler un amortisseur à ressort sur mon 4060 ?

La marche à suivre pour régler un amortisseur à ressort est assez similaire à celle d'un amortisseur à air, mais au lieu de régler le sag avec la pression de l’air, il se règle par la précharge du ressort.

  1. Tourne la molette de réglage de la précharge dans le sens horaire jusqu’à toucher le ressort. Puis serre-la de deux tours complets.
  2. Utilise une règle pour mesurer la distance entre axes des fixations de l’amortisseur.
  3. Assieds-toi sur le vélo dans ta position habituelle, avec ton équipement habituel, et fais-toi aider d’un ami pour mesurer à nouveau la distance entre axes. La différence entre les deux mesures correspond à ton sag.
  4. Le SCOR 4060 est conçu pour fournir les performances de suspension optimales avec un sag de 28/30 % à l’amortisseur. Comme le cadre est compatible avec les amortisseurs de 65mm, 62,5 mm et 57,5 mm, veille à régler correctement la suspension de ton cadre SCOR 4060 avant de l’utiliser.



    Réglage du cadre | Course de l’amortisseur | 28% sag | 30% sag

    LT (2022) | 62.5 mm | 17.5 mm | 19.0 mm

    LT (2023) | 65.0 mm | 18.5 mm | 19.5 mm

    ST | 57.5 mm | 16.0 mm | 17.0 mm



  5. Pour augmenter le sag, tourne la molette de réglage de la précharge dans le sens antihoraire, et répète les étapes 2 et 3. Si tu n’arrives pas à atteindre le sag souhaité de cette manière, il te faut un ressort avec un tarage plus faible.
  6. Pour augmenter le le sag, tourne la molette de réglage de la précharge dans le sens horaire, et répète les étapes 2 et 3. Ne tourne pas la molette de précharge de plus d'un tour et demi. Si tu n’arrives pas à atteindre le sag souhaité de cette manière, il te faut un ressort avec un tarage plus haut.



    Passons maintenant au réglage de l’amortissement du rebond.



  7. Commence par tourner la molette de rebond à fond dans le sens antihoraire. Dans cette position, l’amortisseur fournit le moins d’amortissement du rebond possible ; l’amortisseur s’étend donc rapidement après la compression.
  8. Tourne la molette de rebond dans le sens horaire, en position complètement fermée, en comptant le nombre de clics.
  9. Règle la molette à mi-chemin entre ouvert et fermé. Cela doit correspondre à la moitié du nombre de clics que tu as compté.
  10. Si le vélo semble instable, mou, ou rebondit trop, augmente l’amortissement du rebond.
  11. Si le vélo semble mettre du temps à se rétablir d’une bosse, semble dur et nerveux, réduis l’amortissement du rebond. Souviens-toi que tu règles l’amortissement du rebond, pas le rebond lui-même.



    Enfin, il est temps de régler l’amortissement de la compression :



    L’amortissement de la compression se divise en amortissement à basse vitesse et à haute vitesse. La plupart des amortisseurs permettent de régler l’amortissement de la compression à basse vitesse à l’aide d'une molette, d’un levier, ou des deux. Mais tous les amortisseurs ne permettent pas à l’utilisateur de régler l’amortissement de la compression à haute vitesse.



  12. Commence par ouvrir complètement la molette de compression (tournée à fond dans le sens antihoraire) et par mettre les leviers de réglage de compression en position ouverte.
  13. Va rouler.
  14. Place le levier de réglage de compression en position fermée, et observe la différence. En position fermée, plus ferme, l’amortisseur apporte une forte compression à basse vitesse, idéale pour les montées douces et pour les sprints.
  15. Si, avec le levier de réglage de compression en position ouverte, tu as l’impression que le vélo bouge trop par rapport aux changements de poids du cycliste ou à d’autres éléments à basse vitesse, augmente l’amortissement de la compression à basse vitesse.
  16. Si le réglage de la compression à haute vitesse peut être effectué, il permet de contrôler la capacité de l’amortisseur à absorber les gros impacts et les atterrissages. Si l’amortisseur utilise sa course trop vite sur un gros impact ou un impact à grande vitesse, augmente l’amortissement de la compression à haute vitesse.

Comment régler ma fourche à air ?



Pour commencer, nous recommandons de régler ta fourche à 20 % de sa course de débattement comme sag.





Débattement de la fourche | 20% sag

170 mm | 34 mm

150 mm | 30 mm

  1. Vérifie que tous les réglages de la fourche sont totalement ouverts. Tourne la molette de réglage de compression et de rebond à fond dans le sens antihoraire.
  2. Vérifie que la fourche est complètement vidée.
  3. Consulte le manuel du fabricant pour connaître la pression de base correspondant à ton poids avec ton équipement. Dans certains cas, la pression d’air recommandée se trouve sur la partie basse de la fourche.



    SCOR SPRING RATE CALCULATOR

  4. Connecte la pompe à l’amortisseur et gonfle la chambre à air selon la pression d’air recommandée.
  5. Retire la pompe et compresse ta suspension jusqu’à au moins 50 % de son débattement cinq fois en appuyant sur le cintre.
  6. Vérifie de nouveau la pression d’air, et fais l’appoint si nécessaire.
  7. Avec ton équipement sur toi, monte sur le vélo.
  8. En t’appuyant contre le mur ou à l’aide d’un ami qui tient le cintre, compresse la suspension trois fois.
  9. Fais glisser le joint torique du plongeur de la fourche à fond en bas, jusqu’au joint en caoutchouc de la partie basse de la fourche.
  10. Sans compresser la fourche, descends du vélo.
  11. Mesure la distance entre le joint en caoutchouc et le joint torique. C’est ton sag.
  12. Ajoute ou retire de l’air pour atteindre le sag correct.



    Souviens-toi qu’en augmentant la pression d’air, le sag diminue. Une pression d’air inférieure augmente le sag. C’est ça.



    Passons ensuite au réglage de l’amortissement du rebond.



  13. Commence par tourner la molette de rebond à fond dans le sens antihoraire. Dans cette position, la fourche fournit le moins d’amortissement du rebond possible ; la fourche s’étend donc rapidement après la compression.
  14. Tourne la molette de rebond dans le sens horaire, en position complètement fermée, en comptant le nombre de clics.
  15. Règle la molette à mi-chemin entre ouvert et fermé. Cela doit correspondre à la moitié du nombre de clics que tu as compté.
  16. Va rouler.
  17. Appuie sur le cintre pour compresser la fourche.
  18. Si tu as l’impression que la fourche revient trop vite et que la roue avant saute, augmente l’amortissement du rebond.
  19. Si la fourche semble reprendre sa position trop lentement, augmente l’amortissement du rebond.



    Souviens-toi que tu règles l’amortissement du rebond, pas le rebond lui-même. Plus d’amortissement du rebond signifie que la fourche rebondit plus lentement. Moins d’amortissement du rebond signifie que la fourche rebondit plus vite.

  20. Continue à régler jusqu’à trouver la vitesse de rebond qui te convient.



    Enfin, il est temps de régler l’amortissement de la compression.



    L’amortissement de la compression se divise en amortissement à basse vitesse et à haute vitesse. La plupart des fourches permettent de régler l’amortissement de la compression à basse vitesse à l’aide d'une molette, d’un levier, ou des deux. Mais toutes les fourches ne permettent pas à l’utilisateur de régler l’amortissement de la compression à haute vitesse.



  21. Commence par placer les molettes de compression ou leviers en position ouverte (tourné à fond dans le sens antihoraire).
  22. Va rouler.
  23. Place le levier de réglage de la compression à basse vitesse en position fermée, et observe la différence pour toi.
  24. Si, avec le levier de réglage de compression en position ouverte, tu as l’impression que le vélo bouge trop par rapport aux changements de poids du cycliste ou à d’autres éléments à basse vitesse, augmente l’amortissement de la compression à basse vitesse.
  25. Si le réglage de la compression à haute vitesse peut être effectué, il permet de contrôler la capacité de la fourche à absorber les gros impacts. Si la fourche utilise sa course trop vite sur un gros impact ou un impact à grande vitesse, augmente l’amortissement de la compression à haute vitesse.

Comment régler ma fourche à ressort ?

Pour commencer, nous recommandons de régler ta fourche à 20 % de sa course de débattement comme sag.





Débattement de la fourche | 20% sag

170 mm | 34 mm

150 mm | 30 mm

  1. Vérifie que tous les réglages de la fourche sont totalement ouverts. Tourne la molette de réglage de précharge, de compression et de rebond à fond dans le sens antihoraire.
  2. Avec ton équipement sur toi, monte sur le vélo.
  3. En t’appuyant contre le mur ou à l’aide d’un ami qui tient le cintre, compresse la suspension trois fois.
  4. Fais glisser le joint torique du plongeur de la fourche à fond en bas, jusqu’au joint en caoutchouc de la partie basse de la fourche.
  5. Sans compresser la fourche, descends du vélo.
  6. Mesure la distance entre le joint en caoutchouc et le joint torique. C’est ton sag.
  7. Si le sag est trop important, tourne la molette de précharge dans le sens horaire pour ajouter de la précharge au ressort, puis répète la procédure de mesure du sag.
  8. Si le sag souhaité ne peut pas être atteint avec la molette de précharge, le ressort doit être remplacé par un ressort plus mou ou plus ferme.



    Pour augmenter le sag, un ressort plus mou doit être installé.

    Pour réduire le sag, un ressort plus ferme doit être installé.



    Consulte le manuel ou le site du fabricant de ta fourche pour savoir comment procéder.



    Passons maintenant au réglage de l’amortissement du rebond.



  9. Commence par tourner la molette de rebond à fond dans le sens antihoraire. Dans cette position, la fourche fournit le moins d’amortissement du rebond possible ; la fourche s’étend donc rapidement après la compression.
  10. Tourne la molette de rebond dans le sens horaire, en position complètement fermée, en comptant le nombre de clics.
  11. Règle la molette à mi-chemin entre ouvert et fermé. Cela doit correspondre à la moitié du nombre de clics que tu as compté.
  12. Va rouler.
  13. Appuie sur le cintre pour compresser la fourche.
  14. Si tu as l’impression que la fourche revient trop vite et que la roue avant saute, augmente l’amortissement du rebond.
  15. Si la fourche semble reprendre sa position trop lentement, augmente l’amortissement du rebond.



    Souviens-toi que tu règles l’amortissement du rebond, pas le rebond lui-même. Plus d’amortissement du rebond signifie que la fourche rebondit plus lentement. Moins d’amortissement du rebond signifie que la fourche rebondit plus vite.

  16. Continue à régler jusqu’à trouver la vitesse de rebond qui te convient.



    Enfin, il est temps de régler l’amortissement de la compression.



    L’amortissement de la compression se divise en amortissement à basse vitesse et à haute vitesse. La plupart des fourches permettent de régler l’amortissement de la compression à basse vitesse à l’aide d'une molette, d’un levier, ou des deux. Mais toutes les fourches ne permettent pas à l’utilisateur de régler l’amortissement de la compression à haute vitesse.



  17. Commence par placer les molettes de compression ou leviers en position ouverte (tourné à fond dans le sens antihoraire).
  18. Va rouler.
  19. Place le levier de réglage de la compression à basse vitesse en position fermée, et observe la différence pour toi.
  20. Si, avec le levier de réglage de compression en position ouverte, tu as l’impression que le vélo bouge trop par rapport aux changements de poids du cycliste ou à d’autres éléments à basse vitesse, augmente l’amortissement de la compression à basse vitesse.
  21. Si le réglage de la compression à haute vitesse peut être effectué, il permet de contrôler la capacité de la fourche à absorber les gros impacts. Si la fourche utilise sa course trop vite sur un gros impact ou un impact à grande vitesse, augmente l’amortissement de la compression à haute vitesse.



    Voilà ! Rapide et facile. La règle numéro 1 pour régler tes suspensions ? Rince et recommence.

En savoir plus sur la suspension

Lire maintenant