Comment passer au tubeless

Nous nous sommes associés aux experts en roues de chez DT Swiss pour te montrer pourquoi et comment passer au tubeless.

Si tu en as marre des crevaisons qui gâchent tes sorties, nous avons une bonne nouvelle pour toi : en convertissant tes roues en tubeless, tu minimiseras les crevaisons, augmenteras l'adhérence de tes pneus et profiteras d'une meilleure qualité de ride dans l’ensemble. Nous nous sommes associés aux experts en roues de chez DT Swiss pour te montrer pourquoi et comment passer au tubeless.

Qu'est-ce que le "tubeless"?

En anglais, le mot « Tubeless » signifie sans chambre à air. Cela veut donc dire qu’il n’y a bel et bien plus de chambre à air à l’intérieur du pneu. À la place, le pneu crée lui-même un joint étanche contre la jante. Pour cela, tu auras besoin de pneus spécifiques pour le tubeless, de valves, d’un fond de jante adhésif et de liquide préventif.

Pourquoi changer pour du tubeless?

Il y a plusieurs avantages à passer au tubeless par rapport à une configuration traditionnelle en chambre à air. Tout d'abord, tu peux rouler avec une pression plus basse sans te soucier des pincements ou des fameuses « snakebites », les morsures de serpent. Bien entendu, il ne s’agit pas de vrais serpents, mais lorsque la jante pince la chambre à air contre le pneu, elle crée deux petits trous qui ressemblent à une morsure de serpent. Des serpents sur le trail, heureusement ça n’arrive pas souvent, mais au moins, grâce au tubeless, tu n’auras pas à t’inquiéter de leurs morsures ! Youpi !



Avec le tubeless, les autres types de crevaisons sont également moins probables. Grâce au liquide préventif qui ressemble à de la colle blanche, les petites coupures et perforations causées par des épines ou des cailloux pointus sont immédiatement colmatées. Il est possible que tu ne remarques même pas ces petites crevaisons jusqu’à la fin de ta sortie.



Le tubeless améliore également la qualité de roulement. Une pression plus basse dans les pneus augmente l'adhérence et le confort, tandis que l'élimination de la chambre à air réduit la friction entre le pneu et la roue, ce qui diminue la résistance au roulement et offre une sensation de conduite plus fluide.



Alors, pourquoi ne pas passer au tubeless ?

Comment passer au tubeless?

Nos vélos SCOR sont livrés avec des roues et des pneus « tubeless-ready », autrement dit prêts pour le tubeless, ce qui garantit un changement super facile. Tout ce dont tu as besoin est une bouteille de liquide préventif et une paire de valves tubeless. Si tu assembles ton propre vélo, tu auras probablement aussi besoin d’un fond de jante adhésif.



Voici ce dont tu as besoin :

  • Démonte-pneus pour vélo
  • Nettoyant pour freins/alcool isopropylique
  • Fond de jante tubeless
  • Valves tubeless
  • Liquide préventif
  • Une bonne pompe à vélo

  1. Pour retirer le pneu de ta roue de vélo, commence par le dégonfler avant de l’enlever de la jante et de retirer la chambre à air. Si tu dois déloger le pneu de la jante, utilise un démonte-pneu, mais fais attention à ne pas pincer la chambre à air.
  2. Si tu dois installer un fond de jante tubeless, nettoie et dégraisse d'abord la jante à l'aide d'un nettoyant pour freins ou d'alcool isopropylique.
  3. Le fond de jante utilisé doit être 2 mm plus large que la largeur intérieure de la jante. Tu trouveras la largeur intérieure de la jante sur l'autocollant de la jante ou tu peux la mesurer toi-même avec une règle ou encore trouver l’information en consultant le site web du fabricant.
  4. Commence par appliquer le fond de jante adhésif à côté du trou de la valve, entre le premier et le deuxième trou de rayon. Évite de créer des bulles d'air et assure-toi que le ruban est tendu et remplit bien toute la largeur de la jante.
  5. Une fois que tu as fait tout le tour de la jante, repasse par-dessus la première partie sur 10 à 15 cm environ et assure-toi que l’adhésif est correctement collé.
  6. Appuie sur le fond de jante avec ton pouce pour vérifier qu’il est bien installé et collé partout.
  7. À l'aide d’un poinçon ou d’un autre outil pointu, perce un trou dans le fond de jante là où se trouve le trou pour la valve.
  8. Insère la valve tubeless, en t’assurant qu'elle est droite, bien calée et qu'elle est en contact avec la jante.
  9. Vérifie le sens de rotation du pneu et installe un côté du pneu dans la jante.
  10. Installe l'autre côté du pneu sur environ 80% de la jante, en commençant par la partie opposée à la valve.
  11. Tourne la roue de manière à ce que la partie encore ouverte du pneu soit placée vers le bas et verses-y le liquide préventif, après avoir lu au dos de la bouteille les recommandations du fabricant sur la quantité à utiliser.
  12. Tourne lentement la roue de manière à ce que l’ouverture soit maintenant en-haut et installe le reste du pneu dans la jante.
  13. À l'aide d'une pompe à vélo ou d'un compresseur, gonfle rapidement le pneu jusqu'à la pression maximale recommandée de la jante ou du pneu, selon la valeur la plus basse. Tu entendras sûrement une forte détonation lorsque le pneu se plaque contre la jante.
  14. Après avoir gonflé le pneu, assure-toi qu'il est bien inséré dans la jante des deux côtés sur tout son pourtour.
  15. Secoue la roue et fais-la tourner pour aider le liquide préventif à se répandre uniformément sur la surface interne de la jante et du pneu.
  16. Répète le processus pour l'autre roue et surtout n'oublie pas de réajuster la pression de tes pneus aux réglages souhaités avant de partir rouler.

Maintenance et entretien

Après la première sortie, tu remarqueras peut-être une légère baisse de la pression des pneus. C'est tout à fait normal, car le système se met en place. Vérifie que le pneu et la valve sont bien en place. Si c'est le cas, regonfle le pneu à la pression souhaitée.



Si tu continues à perdre de l'air, il faut peut-être ajouter plus de liquide préventif pour colmater les petits trous par lesquels l'air s'échappe.



Avec le temps, le liquide préventif sèche et devient moins efficace. Vérifie tes pneus tous les trois mois pour t’assurer qu’ils contiennent encore suffisamment de liquide.



Si les crevaisons deviennent plus fréquentes que d’habitude, il est probablement temps de rafraîchir le liquide préventif. Pour ce faire, retire un côté du pneu de la jante, gratte l'ancien liquide séché et remplace-le par du liquide frais.